Ethique du management et des ressources humaines

04/01/2017 14:36

L’Université de Paris Dauphine ouvre en 2017, sous la responsabilité de Pierre-Olivier MONTEIL, Docteur en philosophie politique, un nouveau programme : «Approches éthiques du management et des ressources humaines».

 
Répartis de mars à juillet 2017, ce programme se compose de 8 jours de cours et – fait rare – de 3 jours de travaux pratiques en atelier Méthode Chamming’s® en option. La proposition : revisiter, sous le prisme de l’éthique, les problématiques du sens de l’engagement au travail, des enjeux du management, de la RSE, mais aussi celles de la diversité, des relations sociales, de l’évaluation, enfin de l’exercice de l’autorité et de l’action en général.
 

L’approche éthique pour rénover son regard et ouvrir de nouvelles voies de développement

 
Il devient crucial, dans nos organisations, pour les individus comme pour les collectifs, d’échapper à la double contrainte exercée sur le management d’une demande grandissante de rationalisation (qui implique normes, procédures, reporting…) et de réactivité. Comment (re) trouver les espaces d’inspiration, de respiration, nécessaires à l’émergence du sens du travail, à la satisfaction des besoins qui s’y attachent : temps nécessaire au travail bien fait, coopération informelle, plaisir de réaliser ensemble, fierté d’appartenance… ?
 
Comment rompre avec le gaspillage des « ressources humaines » auquel tant d’entre nous ont le sentiment d’assister, impuissants, au nom d’une course à la performance toujours plus douteuse ?
 
L’urgence chronique, la primauté donnée aux résultats à court terme et, tout simplement, le poids des habitudes appellent une nécessaire prise de recul sur les pratiques les plus quotidiennes : manières de décider et d’agir, résolution intuitive des conflits de valeurs, méthodes d’évaluation, logiques de rétribution et de sanction…
 
A cette donne s’ajoute l’enjeu décisif de la diversité : l’organisation d’une égalité effective entre les sexes et la nécessité d’accompagner le pluralisme dans ses dimensions interculturelle, interconfessionnelle et intergénérationnelle. Celle-ci suppose le dépassement, par les organisations, de la difficulté d’entretenir durablement une relation de confiance avec les publics auxquels elles s’adressent.
 

Tout cela confronte la fonction Ressources humaines à la nécessité de recourir à l’éthique.

 
L’approche éthique vise à porter un regard neuf sur ces enjeux. Parce qu’elle s’interroge sur le sens des conduites, l’éthique peut y contribuer, en dialogue avec les autres disciplines concernées. Elle peut aider à discerner la possibilité de desserrer les contraintes et ainsi dépasser l’idée d’une étroitesse des marges de manœuvre dans l’action.
 
Cette approche peut aider à mettre en lumière les ressorts de façons d’agir, aux plans individuel et collectif, qui ménagent davantage, pour l’ensemble des parties prenantes, la possibilité d’y consentir en conscience et en confiance. Et notamment, à porter un surcroît d’attention aux ressources de sens que les modes de management peuvent contribuer à valoriser, notamment en diversifiant les approches et en s’attachant au traitement qu’elles réservent aux personnes.
 

Le programme : une réponse aux problématiques du sens

 
Ce cursus de formation continue s’adresse à des professionnels fortement intéressés par ces questions et disposant d’une marge d’autonomie suffisante dans leur fonction, en sorte qu’ils aient une prise concrète sur les enjeux.
 
Il s’agit de publics dotés d’une solide formation initiale et d’une expérience significative :
 
  • de la fonction RH ;
  • ou de la direction d’une entité, avec compétence dans le domaine du management et de la politique RH ;
  • ou du management d’équipe ;
  • ou encore de la fonction de déontologue, ou de responsable Conformité.
Il s’adresse également à toute personne souhaitant mettre en œuvre une démarche éthique au sein d’une institution ou d’une organisation.
 
Sont concernées toutes les structures juridiques (entreprises privées, organismes publics, organismes du secteur de l’économie sociale et solidaire…) et tous les secteurs d’activité.
 
L’objectif est de sensibiliser à l’impact des manières de penser et d’agir et aux moyens permettant d’optimiser la mobilisation des ressources humaines, à structures inchangées.
 
Au fil des enseignements de ce cursus, se révélera aux participants la possibilité un autre regard sur l’action en organisation, qui déplace les enjeux et invite à revisiter les pratiques, au service d’un engagement plus fort des acteurs et d’un renforcement des liens de confiance.
 
Les cours et ateliers auront lieu en fin de semaine, afin de permettre la participation à ce programme dans le cadre d’une activité à temps plein.
 

L’équipe pédagogique

 
Pour monter ce programme, Pierre-Olivier Monteil a réuni une équipe pluridisciplinaire de praticiens, d’enseignants et de chercheurs de renom, dont le point commun est un questionnement de très longue date sur l’éthique dans leur pratique professionnelle (voir ci-dessous).
 
Responsable du programme : Pierre-Olivier Monteil - Docteur en philosophie politique (EHESS) après 20 ans passés en entreprise notamment comme conseiller aux affaires sociales et à al communication interne du Groupe caisse d'Epargne – https://fr.linkedin.com/in/pierre-olivier-monteil-b5965820
 

Intervenants

  • Le sociologue Norbert Alter
  • Le conseiller social Yves Barou
  • L'expert du dialogue social Gérard Taponat
  • Olivier Chaparteau, co-directeur de la Chaire Ethique et Gouvernement d'Entreprise de la Fondation Dauphine
  • Alice Casagrande, spécialiste en éthique des organisations
  • Florence Jany-Catrice – Economiste
  • Marie Kerrouche – Consultante en relations humaines habilitée Méthode Chamming's
 
sylvie.castello@dauphine.fr’Université de Paris Dauphine ouvre en 2017, sous la responsabilité de Pierre-Olivier MONTEIL, Docteur en philosophie politique, un nouveau programme : « Approches éthiques du management et des ressources humaines ».
 
Répartis de mars à juillet 2017, ce programme se compose de 8 jours de cours et – fait rare – de 3 jours de travaux pratiques en atelier Méthode Chamming’s® en option. La proposition : revisiter, sous le prisme de l’éthique, les problématiques du sens de l’engagement au travail, des enjeux du management, de la RSE, mais aussi celles de la diversité, des relations sociales, de l’évaluation, enfin de l’exercice de l’autorité et de l’action en général.
 
L’approche éthique pour rénover son regard et ouvrir de nouvelles voies de développement
 
Il devient crucial, dans nos organisations, pour les individus comme pour les collectifs, d’échapper à la double contrainte exercée sur le management d’une demande grandissante de rationalisation (qui implique normes, procédures, reporting…) et de réactivité. Comment (re) trouver les espaces d’inspiration, de respiration, nécessaires à l’émergence du sens du travail, à la satisfaction des besoins qui s’y attachent : temps nécessaire au travail bien fait, coopération informelle, plaisir de réaliser ensemble, fierté d’appartenance… ?
 
Comment rompre avec le gaspillage des « ressources humaines » auquel tant d’entre nous ont le sentiment d’assister, impuissants, au nom d’une course à la performance toujours plus douteuse ?
 
L’urgence chronique, la primauté donnée aux résultats à court terme et, tout simplement, le poids des habitudes appellent une nécessaire prise de recul sur les pratiques les plus quotidiennes : manières de décider et d’agir, résolution intuitive des conflits de valeurs, méthodes d’évaluation, logiques de rétribution et de sanction…
 
A cette donne s’ajoute l’enjeu décisif de la diversité : l’organisation d’une égalité effective entre les sexes et la nécessité d’accompagner le pluralisme dans ses dimensions interculturelle, interconfessionnelle et intergénérationnelle. Celle-ci suppose le dépassement, par les organisations, de la difficulté d’entretenir durablement une relation de confiance avec les publics auxquels elles s’adressent.
 
Tout cela confronte la fonction Ressources humaines à la nécessité de recourir à l’éthique.
 
L’approche éthique vise à porter un regard neuf sur ces enjeux. Parce qu’elle s’interroge sur le sens des conduites, l’éthique peut y contribuer, en dialogue avec les autres disciplines concernées. Elle peut aider à discerner la possibilité de desserrer les contraintes et ainsi dépasser l’idée d’une étroitesse des marges de manœuvre dans l’action.
 
Cette approche peut aider à mettre en lumière les ressorts de façons d’agir, aux plans individuel et collectif, qui ménagent davantage, pour l’ensemble des parties prenantes, la possibilité d’y consentir en conscience et en confiance. Et notamment, à porter un surcroît d’attention aux ressources de sens que les modes de management peuvent contribuer à valoriser, notamment en diversifiant les approches et en s’attachant au traitement qu’elles réservent aux personnes.
 
Le programme : une réponse aux problématiques du sens
 
Ce cursus de formation continue s’adresse à des professionnels fortement intéressés par ces questions et disposant d’une marge d’autonomie suffisante dans leur fonction, en sorte qu’ils aient une prise concrète sur les enjeux.
 
Il s’agit de publics dotés d’une solide formation initiale et d’une expérience significative :
 
de la fonction RH ;
ou de la direction d’une entité, avec compétence dans le domaine du management et de la politique RH ;
ou du management d’équipe ;
ou encore de la fonction de déontologue, ou de responsable Conformité.
Il s’adresse également à toute personne souhaitant mettre en œuvre une démarche éthique au sein d’une institution ou d’une organisation.
 
Sont concernées toutes les structures juridiques (entreprises privées, organismes publics, organismes du secteur de l’économie sociale et solidaire…) et tous les secteurs d’activité.
 
L’objectif est de sensibiliser à l’impact des manières de penser et d’agir et aux moyens permettant d’optimiser la mobilisation des ressources humaines, à structures inchangées.
 
Au fil des enseignements de ce cursus, se révélera aux participants la possibilité un autre regard sur l’action en organisation, qui déplace les enjeux et invite à revisiter les pratiques, au service d’un engagement plus fort des acteurs et d’un renforcement des liens de confiance.
 
Les cours et ateliers auront lieu en fin de semaine, afin de permettre la participation à ce programme dans le cadre d’une activité à temps plein.
 
L’équipe pédagogique
 
Pour monter ce programme, Pierre-Olivier Monteil a réuni une équipe pluridisciplinaire de praticiens, d’enseignants et de chercheurs de renom, dont le point commun est un questionnement de très longue date sur l’éthique dans leur pratique professionnelle (voir ci-dessous).
 
Responsable du programme : Pierre-Olivier Monteil - Docteur en philosophie politique (EHESS) après 20 ans passés en entreprise notamment comme conseiller aux affaires sociales et à al communication interne du Groupe caisse d'Epargne – https://fr.linkedin.com/in/pierre-olivier-monteil-b5965820
 
Intervenants
 
Le sociologue Norbert Alter
Le conseiller social Yves Barou
L'expert du dialogue social Gérard Taponat
Olivier Chaparteau, co-directeur de la Chaire Ethique et Gouvernement d'Entreprise de la Fondation Dauphine
Alice Casagrande, spécialiste en éthique des organisations
Florence Jany-Catrice – Economiste
Marie Kerrouche – Consultante en relations humaines
 
 
Renseignements et inscriptions
 
Sylvie Castello
 
Responsable de formation continue
 
Téléphone : 01 44 05 43 9 9
 
sylvie.castello@dauphine.frL’Université de Paris Dauphine ouvre en 2017, sous la responsabilité de Pierre-Olivier MONTEIL, Docteur en philosophie politique, un nouveau programme : « Approches éthiques du management et des ressources humaines ».
 
Répartis de mars à juillet 2017, ce programme se compose de 8 jours de cours et – fait rare – de 3 jours de travaux pratiques en atelier Méthode Chamming’s® en option. La proposition : revisiter, sous le prisme de l’éthique, les problématiques du sens de l’engagement au travail, des enjeux du management, de la RSE, mais aussi celles de la diversité, des relations sociales, de l’évaluation, enfin de l’exercice de l’autorité et de l’action en général.
 
L’approche éthique pour rénover son regard et ouvrir de nouvelles voies de développement
 
Il devient crucial, dans nos organisations, pour les individus comme pour les collectifs, d’échapper à la double contrainte exercée sur le management d’une demande grandissante de rationalisation (qui implique normes, procédures, reporting…) et de réactivité. Comment (re) trouver les espaces d’inspiration, de respiration, nécessaires à l’émergence du sens du travail, à la satisfaction des besoins qui s’y attachent : temps nécessaire au travail bien fait, coopération informelle, plaisir de réaliser ensemble, fierté d’appartenance… ?
 
Comment rompre avec le gaspillage des « ressources humaines » auquel tant d’entre nous ont le sentiment d’assister, impuissants, au nom d’une course à la performance toujours plus douteuse ?
 
L’urgence chronique, la primauté donnée aux résultats à court terme et, tout simplement, le poids des habitudes appellent une nécessaire prise de recul sur les pratiques les plus quotidiennes : manières de décider et d’agir, résolution intuitive des conflits de valeurs, méthodes d’évaluation, logiques de rétribution et de sanction…
 
A cette donne s’ajoute l’enjeu décisif de la diversité : l’organisation d’une égalité effective entre les sexes et la nécessité d’accompagner le pluralisme dans ses dimensions interculturelle, interconfessionnelle et intergénérationnelle. Celle-ci suppose le dépassement, par les organisations, de la difficulté d’entretenir durablement une relation de confiance avec les publics auxquels elles s’adressent.
 
Tout cela confronte la fonction Ressources humaines à la nécessité de recourir à l’éthique.
 
L’approche éthique vise à porter un regard neuf sur ces enjeux. Parce qu’elle s’interroge sur le sens des conduites, l’éthique peut y contribuer, en dialogue avec les autres disciplines concernées. Elle peut aider à discerner la possibilité de desserrer les contraintes et ainsi dépasser l’idée d’une étroitesse des marges de manœuvre dans l’action.
 
Cette approche peut aider à mettre en lumière les ressorts de façons d’agir, aux plans individuel et collectif, qui ménagent davantage, pour l’ensemble des parties prenantes, la possibilité d’y consentir en conscience et en confiance. Et notamment, à porter un surcroît d’attention aux ressources de sens que les modes de management peuvent contribuer à valoriser, notamment en diversifiant les approches et en s’attachant au traitement qu’elles réservent aux personnes.
 
Le programme : une réponse aux problématiques du sens
 
Ce cursus de formation continue s’adresse à des professionnels fortement intéressés par ces questions et disposant d’une marge d’autonomie suffisante dans leur fonction, en sorte qu’ils aient une prise concrète sur les enjeux.
 
Il s’agit de publics dotés d’une solide formation initiale et d’une expérience significative :
 
de la fonction RH ;
ou de la direction d’une entité, avec compétence dans le domaine du management et de la politique RH ;
ou du management d’équipe ;
ou encore de la fonction de déontologue, ou de responsable Conformité.
Il s’adresse également à toute personne souhaitant mettre en œuvre une démarche éthique au sein d’une institution ou d’une organisation.
 
Sont concernées toutes les structures juridiques (entreprises privées, organismes publics, organismes du secteur de l’économie sociale et solidaire…) et tous les secteurs d’activité.
 
L’objectif est de sensibiliser à l’impact des manières de penser et d’agir et aux moyens permettant d’optimiser la mobilisation des ressources humaines, à structures inchangées.
 
Au fil des enseignements de ce cursus, se révélera aux participants la possibilité un autre regard sur l’action en organisation, qui déplace les enjeux et invite à revisiter les pratiques, au service d’un engagement plus fort des acteurs et d’un renforcement des liens de confiance.
 
Les cours et ateliers auront lieu en fin de semaine, afin de permettre la participation à ce programme dans le cadre d’une activité à temps plein.
 
L’équipe pédagogique
 
Pour monter ce programme, Pierre-Olivier Monteil a réuni une équipe pluridisciplinaire de praticiens, d’enseignants et de chercheurs de renom, dont le point commun est un questionnement de très longue date sur l’éthique dans leur pratique professionnelle (voir ci-dessous).
 
Responsable du programme : Pierre-Olivier Monteil - Docteur en philosophie politique (EHESS) après 20 ans passés en entreprise notamment comme conseiller aux affaires sociales et à al communication interne du Groupe caisse d'Epargne – https://fr.linkedin.com/in/pierre-olivier-monteil-b5965820
 
Intervenants
 
Le sociologue Norbert Alter
Le conseiller social Yves Barou
L'expert du dialogue social Gérard Taponat
Olivier Chaparteau, co-directeur de la Chaire Ethique et Gouvernement d'Entreprise de la Fondation Dauphine
Alice Casagrande, spécialiste en éthique des organisations
Florence Jany-Catrice – Economiste
Marie Kerrouche – Consultante en relations humaines
 
 
Renseignements et inscriptions
 
Sylvie Castello
 
Responsable de formation continue
 
Téléphone : 01 44 05 43 9 9
 
sylvie.castello@dauphine.fr